Allez au contenu, Allez à la navigation

Immobilier & Perspectives "Les principaux marchés européens : l’approche par la prime de risque"

16/09/15

Les marchés financiers ont été fortement chahutés ces derniers mois, résultat d’une crise grecque à son paroxysme et qui met de plus en plus en exergue les visions européennes divergentes des différents pays membres, et du ralentissement économique chinois.

Ces deux évènements ont provoqué deux crises boursières intenses coup sur coup et des variations de taux brutales.
Dans la zone euro, la croissance économique a légèrement fléchi au 2e trimestre, atteignant 0,3 %, après la progression de 0,4 %, enregistrée au 4e trimestre 2014 et au 1er trimestre 2015. Ce ralentissement repose principalement sur les mauvais résultats de l’économie française, qui stagne à nouveau, et au rebond plus faible qu’attendu de l’économie allemande.
 En effet l’Allemagne, voit son activité freinée par un commerce mondial actuellement moins dynamique, malgré un euro relativement bon marché sur le marché des changes. Le rythme de la croissance devrait néanmoins accélérer à nouveau au 3e trimestre.


> Pour lire l'intégralité de la lettre, cliquez ici.

Revenir à la liste
Haut de page
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus.